Bootstrap Image Preview

Lancement du premier étiquetage Bien-être animal - 05-12-2018

Durant 18 mois, l’OABA, CIWF et la Fondation Droit Animal Ethique et Sciences, ont travaillé avec le groupe Casino, pour développer un étiquetage Bien-être animal (BEA), une première en France.

LIRE LE COMMUNIQUE DE PRESSE

Depuis 2002, il existe un marquage des œufs qui permet aux consommateurs d’acheter en favorisant le bien-être animal mais le code (0, 1, 2 ou 3) ne concerne que le mode d’élevage des poules pondeuses. 

Notre étiquetage BEA, décliné en 4 niveaux (A à D), concerne toutes les étapes de la vie des animaux : de la naissance jusqu’à l’abattage.

Grâce à cet étiquetage, qui concernera dans un premier temps la volaille (mais qui s’appliquera ensuite aux autres viandes), le consommateur sera informé sur la durée du transport des animaux jusqu’à l’abattoir et il sera assuré de l’insensibilisation de l’animal en abattoir. Les niveaux A,B et C imposent en effet l’étourdissement préalable, alors que le Label Bio n’apporte pas cette garantie !

Pour les niveaux A et B, les abattoirs sont équipés de vidéo de contrôle dès à présent ou le seront très prochainement. Ce que la loi n’a pas imposé, malgré l’attente des citoyens, est mis en place dans les abattoirs dans le cadre de cet étiquetage.

Pour en savoir plus sur l'étiquette Bien-être animal

Grâce à cet étiquetage BEA, le consommateur pourra faire un choix éclairé et pourra orienter ses achats vers des produits plus respectueux du Bien-être des animaux.

Le consommateur deviendra un consomm-acteur.







© O.A.B.A 2018 - Réalisation Safran Communication - Mentions légales