Bootstrap Image Preview

Le grand débat et la Condition animale - 11-02-2019

Depuis plusieurs années, les français modifient leurs comportements en profondeur : attrait croissant pour les filières intégrant les besoins des animaux (plein air, agriculture biologique), rejet des cirques avec animaux, des parcs aquatiques, de la corrida…

Pourtant, une majorité de nos concitoyens considère que les animaux sont mal défendus par l’Etat et les élus.

Dénoncer est une chose. Proposer en est une autre !

C'est pourquoi l'Alliance Anticorrida, la Confédération Nationale Défense de l'Animal (270 associations) et l'Œuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs (OABA) ont décidé de participer au grand débat national.

Pour trois des grands thèmes identifiés :

Transition écologique

Fiscalité et dépenses publiques

Démocratie et Citoyenneté

Les ONG proposent 15 mesures concrètes en faveur des animaux et des personnes.

Il s'agit de mesures de bon sens destinées à favoriser le bien-être animal, accompagnant ainsi les évolutions inéluctables des mentalités de nos concitoyens, sans aucun surcoût pour les finances publiques.

Chaque citoyen peut s’inspirer de ces mesures pour répondre aux questionnaires du site officiel (les mesures présentées par les ONG reprennent la numération des questionnaires répartis en grands thèmes).

Par ailleurs, les ONG organisent des débats :

À Nîmes, une réunion se tiendra le 16 février, à la Maison des associations, 2, impasse Jean Macé de 14h30 à 17 heures. 

Pour la région parisienne, le débat aura lieu à Antony, salle André Malraux, 1, avenue Léon Harmel, le 22 février, de 19h30 à 22h.







© O.A.B.A 2019 - Réalisation Safran Communication - Mentions légales